1. Accueil
  2. > Actualités
  3. > Interviews
  4. > L'interview : Nicolas Soulabail de inkOj, designer pour Blue Office.

L'interview : Nicolas Soulabail de inkOj, designer pour Blue Office.

2

Découvrez le retour d'expérience de Nicolas Soulabail - inkOj - et ses projets de scénographie au sein des Blue Office Paris Saint Lazare et Bezons.

fresque05.jpg
1 - Pourrais-tu nous présenter ton parcours et ta passion ?
 
Après un BAC spécialisé dans le design, l’archi, le graphisme et le stylisme (Rennes 35), j’ai intégré avec grand bonheur et pendant 3 ans les Beaux-Arts (Lorient 56). L’idée était de m’ouvrir l’esprit le plus largement possible, de tester de nombreuses techniques (gravure, sculpture, modelage, soudure, dessin, peinture, performance…) et de me sensibiliser aux matières, aux matériaux, aux sensations, aux couleurs… Après m’être bien rempli la tête, j’ai repris un cursus de 2 ans en architecture intérieure et Environnement en BTS (Caen 14) et parce qu’il est bon et confortable de poursuivre ses recherches, sa réflexion, j’ai gagné mon entrée à l'ENSAAMA Olivier de Serres (Paris 75015) pour finir avec 2 années sur un vaste et unique projet d’architecture, d’architecture intérieure et d’aménagement de son environnement en DSAA.
 
Dès la sortie du cursus universitaire, je me suis installé en indépendant. Collaboration avec des archi, illustrations architecturales, conseil en scénographie évènementielle, infographie, graphisme… Puis photo, communication, scénographie d’exposition pour des musées et château, tatouages… Puis aménagement de commerces, design logiciel et application, street art, fresques, scénographie Nexity… Liste toujours incomplète mais suffisante pour exprimer mon envie de toucher à autant de choses que je pense savoir faire, où je pense pouvoir répondre au mieux et me mettre au défi de dépasser mes apparentes limites.
 
Ma passion a deux cœurs. Le premier est un savant mélange entre le volume et le dessin, l’association des deux. Apporter les arts plastiques et leur générosité à l’aménagement organisé et fonctionnel. Une scénographie de musée ou la mise en scène du Blue Office St Lazare en sont les meilleurs exemples. Le second est  l’humain dans l’ouvrage, le partage enthousiasmé avec les autres acteurs d'un projet, l’échange généreux avec le commanditaire que je veux comme membre de l’équipe et non pas seulement comme client receveur. Nos collaborations amicales en attestent !
 
Et pour l’anecdote - qui restera entre nous - les tâches que je porte en tatouage racontent le hasard qui nous mène ici ou là (naissance incluse), les éclaboussures comme des influences les uns sur les autres au fil des rencontres, l’encre pour LES encres qui sont à notre disposition pour faire, agir, réaliser…
 
2 - Comment décrirais-tu ta collaboration avec Blue Office ?
 
Je dirais que notre collaboration fut très fructueuse. Et quelle aventure ! Tous les ingrédients abordés au-dessus y étaient. Un défi à relever : aménager de façon originale un plateau de 500m² en un temps record - Un partage riche de la tache avec Robert Gervais : nous partagions les bases du questionnement et nous nous complétions sur les reliefs à lui donner - Une collaboration fertile avec les équipes BO et NCG : implication, volonté, dynamisme, efficacité, engouement… - Un retour généreux : suite à la livraison, Nexity a fait preuve d’une grande sympathie dans ses félicitations et autres remerciements
3 - Peux-tu nous expliquer le projet de fresque et de wording dans le Blue Office St Lazare ?
 
La fresque du Blue Office St Lazare est comme un puzzle dont il faut dessiner chaque pièce. Elle se base sur un thème demandé, se compose selon une logique réfléchie, se dessine élément par élément et se construit avec patience !
Dans un style graphique défini, la fresque devait être un condensé de notions telles que partage, travail, réussite, rencontre, convivialité, confort, business… et devait illustrer « la ruche » et présenter des abeilles. J’ai pour ma part ajouté quelques contraintes : faire référence à Nexity dans ce style non-académique (chez Nexity), mettre en évidence la situation géographique et jouer avec l’humour !
La forme globale de la fresque reprend donc la forme du logo Nexity. Mais cette forme représente aussi Paris dès qu’on y ajoute la Seine qui la traverse puis encore une table de réunion dès qu’on y associe quelques bras, mains, calepin, crayon, téléphone…
L’ensemble se compose ensuite par colonnes et zones qui abordent chacune une notion, comme listées auparavant. Elles sont illustrées soit par un objet représentatif - une ampoule pour l’idée, un graphique pour le business - soit par des mots, souvent des jeux de mots et donc un choix typographique particulier - The place to bee, coworking-kong - soit enfin par l’association du texte et de l’objet - poignée de mains et Réseau, Coworkers, Collaboratif...
Le résultat final doit être porteur de sens dès l’entrée dans l’espace et sa lecture doit être une balade récréative à faire en plusieurs fois.
 
Le « wording » accompagne un des concepts de l’aménagement du Blue Office St Lazare : l’organisation de l’espace global en différentes et plus ou moins grandes zones, comme les pièces d’une maison, d’une maison Nexity promoteur !
Après avoir fait le choix d’une terminologie française, chaque zone a fait l’objet d’une recherche typographique « à son image ». l’Atelier est destroyed quand le Grand salon est Art Nouveau ou lorsque le Bureau est carré, organisé, architecturé…
fresque02.jpg fresque01.jpg fresque03.jpg fresque10.jpg fresque08.jpg
4 - Le design d’intérieur peut-il selon toi favoriser le bien-être au travail ?
 
Bien sûr que le design d’intérieur peut favoriser le bien-être au travail ! En fait, je préfère remettre les mots dans un ordre différent pour mieux m’expliquer. Le bien-être favorise (entre autre) le travail et l’aménagement est un outil du bien-être. Le design d’intérieur est lui-même un outil de l’aménagement qui se découpe lui-même en design mobilier, design coloré, design graphique…
Le travail s’organise et donc l’espace de travail doit aussi être organisé, aménagé, compréhensible. Il doit faire l’objet d’une étude en vue d’être fonctionnel. On travaille mieux assis qu’à genou, face à la lumière que de dos... Mais il ne faut pas confondre « fonctionnel » avec « rationnel ». Et c’est précisément là où le design intervient, car si son étude est rigoureuse, son rôle est de permettre à l’espace d’échapper à son aspect uniquement pratique et donc d'y apporter du bien-être. Pour les mêmes raisons qu’on est mieux assis sur un fauteuil que sur une planche à clous, il est plus agréable de se trouver dans un espace aéré, lumineux, coloré…
Il est raisonnable de penser qu’il est moins porteur de travailler dans de petits espaces aux murs aveugles et gris moyen, au plafond bas, à l’agencement strict et à la lumière froide. En fait, nous parlons ici de conditions de travail. Un bon aménagement et un design d’intérieur réussi sont comme un accueil chaleureux, de quoi se mettre dans de bonnes conditions, dans un bon état d’esprit, dans une dynamique positive.
 
5 - La collaboration avec Blue Office continue dans un nouvel espace, peux-tu nous en dire plus ?
 
Oui, notre collaboration se poursuit sur un projet très différent mais avec une même ambition : améliorer le cadre de travail ! Suite à mon récit sur l'aménagement, le Blue Office de Bezons est un bon exemple ! C’est typiquement l’espace rationnel, celui dont il ne faudra conserver que l’aspect fonctionnel et sur lequel il faudra poser une « surcouche » design d’intérieur pour lui conférer une image Blue Office et sympathique.
L’intervention sera beaucoup plus modeste. Nous travaillons là-bas à différencier les zones pour rendre l’espace lisible, cela par le redécoupage de l’espace en différentes zones (accueil, lounge, living, consigne…), par l’intervention de la couleur (bleu ici, rouge là-bas sur le blanc ambiant), par l’ajout d’objet porteur de sens (canapé dans le lounge, arbre dans le living), par la réorganisation du mobilier (tourner les bureaux, déplacer des armoires) et enfin par un apport graphique autant signalétique qu’animation (fresque, icônes, dénomination des zones).
 
6 - Et pour finir, Blue Office pour toi c’est … ?
 
Blue Office est… ancré dans son époque !
 
Retrouvez toutes ses créations ici : http://inkoj.com/

Découvrez aussi

Interviews13 décembre 2017

Maïté de la société E-gérance : "Blue Office, une ambiance studieuse pour travailler."

Interviews5 décembre 2017

Sarah de UX-Republic : «Blue Office, un espace de travail comme à la maison !»

Interviews27 novembre 2017

Timothé de la société R&B Partners : « Favoriser les rencontres avec Blue Office ! »